Gestalt thérapie

Qui regarde dehors rêve. Qui regarde à l’intérieur se réveille.

Carl Gustav Jung

 

 

 

    

       Nous sommes des êtres de relation

Nous sommes en perpétuelle relation avec le monde : notre monde intérieur et notre monde extérieur.

Ainsi, nous portons en nous des blessures dues « à la relation » : relation dans notre famille (lien à notre mère, à notre père, pendant notre enfance et notre adolescence), dans notre fratrie (lien à nos frères et sœurs, à notre place d’ainé, de cadet, de benjamin, famille recomposée), dans notre vie d’adulte, dans notre entourage, dans notre vie professionnelle

 Décider de suivre une thérapie :

Quelques fois, au cours de notre vie, nous traversons des moments difficiles : malaise intérieur, crise identitaire, séparation, dépression, recherche de sens, deuil… Dans ces moments là nos blessures relationnelles, avec lesquelles nous avions appris à vivre et à agir, vont se mettre à jour, se « réveiller » et nous plonger alors dans le mal être, nous ressentons du malaise, percevons de l’incompréhension : ce qui auparavant fonctionnait ne fonctionne plus, ce qui auparavant avait un sens n’en a plus

Nous désirons comprendre, sortir de cette impasse, nous nous sentons seuls, désemparés, déprimés, nous souhaitons retrouver notre équilibre… alors nous décidons de commencer une psychothérapie.

Cette démarche demande du courage et de l’humilité, nous attendons écoute, soutien et aide pour traverser ces moments chaotiques d’interrogations et de remises en question.